Ce dossier rassemble un ensemble d’articles qui tentent de cerner l’articulation entre deux objets complexes : le jeu et l’animation. Les analyses portent sur le monde de l’animation des loisirs pour en montrer les contours incertains et les tensions, essentiellement en France avec une ouverture à la Grande-Bretagne et au Mexique. À partir d’orientations disciplinaires et théoriques diverses et d’outillages méthodologiques variés, les recherches présentées analysent des accueils de loisirs ou, plus largement, des divertissements destinés à des enfants et des jeunes. Elles mettent en évidence la façon dont le jeu trouve plus ou moins sa place dans des pratiques « animées ». Parce qu’elles sont systématiquement traversées par la question éducative, ces pratiques prennent des formes variées, hybrides interrogent la persistance, voire l’existence, de la forme ludique.

This issue brings together a set of articles that attempt to identify the articulation between two complex objects: play and animation. The analyses focus on the world of leisure activities to show its uncertain contours and tensions, mainly in France, with an opening into Great Britain and Mexico. Based on a variety of disciplinary and theoretical orientations and methodological tools, the researches presented analyses leisure centres, or more broadly,entertainment for children and young people. Because they are systematically crossed by the educational question, these practices take varied, hybrid forms, question the persistence, even the existence, of the playful form.

Source: http://journals.openedition.org/sdj/1932

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *