Du langage informatique qui le produit, aux communautés discursives qu’il génère, en passant par sa multimodalité sémiotique, le jeu vidéo est à plusieurs titres affaire de langage(s), et suscite dès lors des questionnements communs aux sciences de la communication et du langage, et aux sciences du jeu. Ce numéro de Sciences du jeu met en évidence que le jeu vidéo, au travers des divers modes d’agentivité qu’il déploie et qui constituent autant d’actes de communication avec le joueur ou la joueuse, construit ses langages propres, ses normes de jouabilité et ses instances de médiation qui règlent notre rapport à l’interface graphique comme au monde jouable. Le jeu vidéo constitue donc un système de production discursif qui combine des stratégies rhétoriques audiovisuelles et linguistiques, autant que procédurales, découlant de l’impératif d’action qui caractérise ces objets. Parmi les six articles scientifiques qui composent ce numéro, on compte des propositions radicales d’outillage théorique et méthodologique pour l’étude langagière du jeu vidéo, ainsique des études de cas documentées portant sur les didacticiels, la traduction vidéoludique ou encore les modes de discursivité de la presse spécialisée du jeu vidéo.

Considering the computer language that produces them, the discursive communities they foster, as well as their semiotic multimodality, video games imply and incorporate languages in many ways, and therefore raise questions common to communication sciences, linguistics and game studies. This issue of Sciences du jeu highlights that video games, through the various modes of agency that they deploy and that constitute acts of communication with the player, construct their own languages, norms of playability and instances of mediation that regulate our relationship to the graphic interface as well as to the playable world. Video games thus constitute a system of discursive production that combines audiovisual, linguistic and procedural rhetorical strategies. The six scientific articles in this issue include radical theoretical and methodological proposals for the study of the languages of video games, as well as documented case studies on tutorials, video game translation and the video game press.

Source: http://journals.openedition.org/sdj/3878

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *