Publié le 16 oct. 2023 à 10:48

Casino poursuit sa sortie d’Amérique latine. Le groupe de Saint-Etienne et sa filiale brésilienne vont céder leurs parts dans le groupe Exito, présent en Colombie, Uruguay et Argentine, au salvadorien Grupo Calleja. Le montant total de l’opération s’élève à 556 millions de dollars, a annoncé lundi le distributeur français en difficultés financières.

L’accord de restructuration de la dette de Casino entre ses créanciers et ses repreneurs conclu début octobre comprend notamment la cession des activités de Casino en Amérique latine, pour lesquelles travaillent les trois quarts des 200.000 salariés du groupe dans le monde.

Cette opération, approuvée vendredi par le conseil d’administration de Casino, se fera dans le cadre d’offres publiques d’achat lancées par Calleja en Colombie et aux Etats-Unis, précise le groupe. Calleja possède déjà le premier distributeur alimentaire du Salvador (Super Selectos).

6,4 milliards d’euros de dette

Casino détient un peu plus de 34 % d’Exito, ce qui correspond, selon le prix offert dans le cadre de l’OPA, à 400 millions de dollars (360,7 millions d’euros). La filiale brésilienne du distributeur stéphanois, Grupo Pão de Açucar (GPA) en détient 13,3 % ce qui correspond à 156 millions de dollars (148 millions d’euros). Les OPA, soumises aux autorités compétentes aux Etats-Unis et en Colombie, deux pays où le groupe Exito est coté, devraient être clôturées « autour de la fin de l’année ».

Casino a trouvé fin juillet un accord de principe avec ses principaux créanciers afin de trouver une issue pour sa situation financière devenue insoutenable (une dette de 6,4 milliards d’euros fin 2022).

Début octobre, ces derniers se sont accordés avec les candidats à sa reprise (le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, le Français Marc Ladreit de Lacharrière et le fonds britannique Attestor) sur les modalités de sa restructuration financière.

Argent frais

Les avocats des parties prenantes ont travaillé tout août et tout septembre sur les 800 pages qui vont sauver de la faillite le groupe de Jean-Charles Naouri. Une opération prévoyant l’apport de 1,2 milliard d’euros d’argent frais et l’effacement de près de 5 milliards de dettes qui seront converties en capital à hauteur de 1,3 milliard pour les créances dites sécurisées – garanties par des actions Casino -, et de 3,5 milliards pour les créances non sécurisées. Il restera à la charge du groupe environ 1,4 milliard de dette.

Le distributeur français avait annoncé dès juin son intention de céder ses parts dans le groupe Exito mais aussi dans sa filiale brésilienne Grupo Pão de Açucar (GPA). Le groupe a déjà cédé une partie de sa participation dans le brésilien Assai.

Source: http://www.bing.com/news/apiclick.aspx?ref=FexRss&aid=&tid=652cff4cdc314ba49a9a1b7fb9aa02b0&url=https%3a%2f%2fwww.lesechos.fr%2findustrie-services%2fconso-distribution%2fcasino-vend-ses-magasins-colombiens-exito-1987314&c=9908931532845457162&mkt=fr-fr

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *